AS AUTOMOBILES S.A.R.L- Parc d'activités des Etournelles- 338 rue Santos Dumont- 01200 CHATILLON EN MICHAILLE près de BELLEGARDE sur VALSERINE - France - Tél.04 50 48 08 59 - E-mail:contact@as-automobiles.fr - FAX :09 70 62 17 98

Fiat Freemont

Fiat Freemont Urban (2011)
Avec ses surfaces souples et mates, la planche de bord satisfait aux exigences de la clientèle européenne.
Image © Fiat

Le Freemont est le véhicule qui manquait à Fiat pour aller batailler sur les segments de marché qui comptent aujourd'hui. Il était temps. Faute de pouvoir trouver chaussure italienne à son pied, cela faisait bien longtemps que le père de famille ne songeait plus à inscrire le nom de Fiat sur la liste des modèles à considérer.

Le Multipla ? Trop décalé. La Croma ? Un style mièvre. L'Ulysse ? Dépassé en style comme en prestations. A la fois véhicule de loisirs et grand monospace, le Freemont possède tous les atouts pour faire retrouver à l'automobiliste français le chemin des concessions Fiat.

Il n'y a pas de recette miracle. Véhicule raisonnable affiché à un tarif raisonnable, le Freemont exerce un attrait naturel sur les consommateurs qui en veulent pour leur argent et qui n'attachent qu'une importance modérée au lustre d'un blason.

Long comme un Grand Espace mais vendu au prix d'un Grand Scénic

Le Fiat Freemont (4,89 m de long) est appelé à prendre la relève de la Croma comme celle du Multipla et de l'Ulysse. Contre la somme de 26.600 euros, il fournit de série sept places, un moteur Diesel MultiJet Fiat de 140 chevaux, six coussins de sécurité, un régulateur de vitesse, un contrôle de pression des pneus, un autoradio CD MP3 à écran tactile, ou encore un climatiseur automatique trois zones, tellement appréciable lorsqu'on est passager au fond ! Autre équipement rare et pratique, les coussins rehausseurs intégrés à l'assise des deux places latérales arrière, façon Volvo.

Fiat Freemont Urban (2011)
Image © LQA - E. Bergerolle
Fiat Freemont Urban (2011)
Image © LQA - E. Bergerolle

Contre une rallonge de 1.500 euros, la finition "Urban" ajoute, entre autres, le radar de recul, les vitres arrière surteintées, les rétroviseurs rabattables électriquement, l'éclairage automatique, le siège conducteur électrique et divers éléments de style chromés. Le lecteur DVD avec écran plafonnier "garde chiourme" est proposé en option contre 1.000 euros. Le navigateur GPS intégré est affiché au prix de 900 euros, le vaste toit ouvrant à celui de 650 euros.

En face, un Nissan Qashqai + 2 dCi 150 chevaux à l'équipement équivalent s'affiche à 27.800 euros, contre 28.350 euros pour le Peugeot 5008 HDi 150. En revanche, le Chevrolet Orlando 2.0 VCDi de 163 chevaux s'affiche à 24.800 euros malgré un équipement et une puissance supérieurs. Mais il n'égale pas la qualité perçue à bord du Freemont.

Freemont, la Fiat la mieux finie de tous les temps

"Authentiquement Fiat" par son rapport entre prix et prestations, le Freemont fait mentir la réputation de son blason pour ce qui est de la finition, sans conteste la meilleure de toute la gamme Fiat.

Fiat Freemont Urban (2011)
Image © LQA - E. Bergerolle
Fiat Freemont Urban (2011)
Image © LQA - E. Bergerolle
Fiat Freemont Urban (2011)
Troisième rangée de sièges en place, la profondeur du coffre est juste suffisante pour une valise. Image © LQA - E. Bergerolle

Surpris ? Ne le soyez pas. Avant même de changer de main, Chrysler avait résolu de corriger ses errements en la matière. Le Dodge Journey qui poursuit sa carrière aux Etats-Unis bénéficie ainsi d'une planche de bord au dessin et aux matériaux entièrement revues. Celle-là même dont hérite le Freemont.

Hormis ces changements spectaculaires (fini les plastiques rêches et mal ébarbés !), le Freemont conserve les astuces d'aménagement et la modularité appréciable du Journey essayé en 2008 (lire notre Essai Dodge Journey CRD). Outre les sept places de série, en attendant une version cinq places moins chère qui pourrait voir le jour ultérieurement, on retrouve la banquette coulissante qui livre un accès aisé au troisième rang. Lequel s'avère tolérable pour les grands gabarits.

Nous avons fait le test avec un conducteur et deux passagers d'1,80 m échelonnés sur les trois rangées. Chacun dispose de suffisamment d'espace aux genoux et seul celui du fond peine à trouver où caser le bout des pieds. Mieux, le rembourrage comme l'inclinaison de son siège nous ont paru satisfaisants, au contraire de la garde-au-toit, limitée.

Personne ne sera surpris d'apprendre qu'en configuration sept places, le volume du coffre confine au ridicule : comme chez ses concurrents, l'inclinaison de dossiers limite la profondeur de la soute à l'épaisseur d'une valise, à peine. Heureusement, tous les sièges se rabattent pour former un plancher parfaitement plat. Idéal pour ramener des planches du magasin de bricolage le samedi ! Le volume de chargement oscille ainsi entre 145 litres, 540 litres et 1461 litres selon que l'on conserve sept, cinq ou deux places. A cela s'ajoute une profusion de rangements, vide poches et trappes en tous genres déjà vus sur le Dodge Journey.

Diesel Fiat et trains roulants adaptés

Un moteur Diesel Fiat sous le capot d'un monospace conçu aux Etats-Unis ? La belle affaire ! L'automobiliste qui cherche avant tout un prix ne s'en offusquera pas davantage que d'apprendre que PSA Peugeot Citroën glisse son Diesel HDi sous le capot d'un tous-chemins fabriqué au Japon. Ou que Renault s'en remet à son partenaire coréen pour concevoir son 4x4.

Fiat Freemont Urban (2011)
Image © LQA - E. Bergerolle
Fiat Freemont Urban (2011)
Image © Fiat

Il n'empêche que certains acheteurs potentiels pourraient être rebutés par l'origine américaine du Freemont. Reconnaissons qu'elle n'inspire pas la même confiance spontanée que la mention "fabriqué au Japon". Question d'image.

Pour contrer cet argument, les dirigeants de Fiat sont prompts à mettre en avant les spécificités du Freemont par rapport au Dodge Journey, tels que ses trains roulants revus et son 4-cylindres Diesel MultiJet 100 % maison.

Ce bloc de 1956 cm3 à injection directe parvient sans peine à faire oublier le Diesel à injecteurs pompes d'origine Volkswagen bruyant et rugueux qui animait le Journey. Disponible en deux variantes de 140 ch ou de 170 ch, le 2.0 MultiJet 2 tire parti des règles particulières de calcul des valeurs de consommation normalisée pour afficher la même consommation, quelle que soit sa puissance : 8,3 l/100 km en moyenne et 169 g/km CO2.

Cette valeur d'émission vaut au Freemont un malus de 750 euros. Lequel diminue, voire s'annule chez les familles autorisées à défalquer 20 grammes par enfant à charge. Encore faut-il le savoir !

Bon à savoir également : le Fiat Freemont s'en tire plutôt bien avec le bloc de 140 chevaux. Les reprises n'ont rien d'éclatant mais la souplesse à tous les régimes suffit à entraîner les 1.874 kg à vide de l'engin. Les 170 ch (à partir de 28.100 euros) feront réellement la différence sur la route des vacances, avec armes et bagages à bord. A noter qu'une variante quatre roues motrices est programmée pour l'hiver, avec moteur Diesel de 170 ch ou bien essence de 276 ch. Il s'agit du tout nouveau V6 Pentastar conçu chez Chrysler qui étrennera la transmission automatique.

Certains préfèreront attendre cette dernière pour échapper au maniement malaisé du sélecteur de la boîte manuelle à 6 rapports. Tout le monde ne s'en plaint pas, mais nombreux sont ceux qui lui reprochent une implantation trop reculée, "dans l'accoudoir".

Fiat Freemont Urban (2011)
Image © Fiat

Sur le plan du comportement routier, le Fiat Freemont marque un léger progrès par rapport au Dodge Journey. La prise de roulis s'avère moins prononcée, la précision de trajectoire accrue mais on déplore toujours une direction sans âme, parfois secouée de vibrations. Le Chevrolet Orlando nous a paru un poil plus dynamique, mais c'est la comparaison avec les vedettes européennes du segment qui promet d'être cruelle pour le Fiat.

Côté confort, le Freemont jouit d'une insonorisation incontestablement plus soignée que celle de son prédécesseur. Mais il continue de payer son allure de tous-chemins, son centre de gravité haut perché et sa masse conséquente qui induisent des mouvements de caisse incessants. L'estomac des petits et grands risque d'en souffrir. L'alternative — un amortissement "noyaux de pêche" — n'aurait pas été préférable pour autant.

Au final, une excellente surprise

S'il perd l'exotisme de sa première incarnation sous la marque Dodge, le Freemont en conserve la silhouette massive, l'allure débonnaire et la belle modularité. A cela s'ajoute un raffinement mécanique et esthétique qu'on ne connaissait pas à son prédécesseur. Le fait que Fiat ne puisse légitimement s'en approprier tout le mérite ne change rien à l'affaire : le Freemont est une affaire.

Voilà pourquoi les incrédules feraient bien d'effacer leur sourire narquois : en s'appuyant sur un réseau immensément plus vaste que celui de feu Dodge en France, Fiat est assuré de vendre "quatre fois plus" de Freemont que de Journey. Simple effet mécanique !

Et encore ceci : l'usine Chrysler de Toluca, au Mexique où est assemblé le Freemont aux côtés du Journey a dû renouer avec les heures supplémentaires afin de répondre à la demande. Le constructeur italien avait prévu d'écouler environ 13.000 Freemont en 2011 (dont 2.500 en France), mais le niveau en est déjà à près de 16.000 commandes. Fiat table sur 33.000 Freemont en année pleine, en 2012, mais il pourrait être contraint de réviser cette prévision à la hausse.

Fiat Freemont

2.0 MultiJet 140 2012

 

Il n'y a pas de photo Fiat Freemont 2.0 MultiJet 140 precedente Changer d'image Photo Fiat Freemont 2.0 MultiJet 140 2012 suivante numero - Fiat Freemont 2.0 MultiJet 140 2012 - 1 sur 6
Fiche technique Fiat Freemont 2012
Fiat Freemont 2.0 MultiJet 140 2012 2012 - Photo 1
Fiat Freemont 2.0 MultiJet 140 2012 2012 - Photo 2
Fiat Freemont 2.0 MultiJet 140 2012 2012 - Photo 3
Fiat Freemont 2.0 MultiJet 140 2012 2012 - Photo 4
Fiat Freemont 2.0 MultiJet 140 2012 2012 - Photo 5
Fiat Freemont 2.0 MultiJet 140 2012 2012 - Photo 6
Infos Générales
 Pays : Italie
 Année : 2012
 Carburant : Diesel
 Prix (à partir de) : 26 600
Mécanique
 Cylindrée : 2.0L 4cyl. inj. directe turbo
 Puissance : 140ch - 4000tr/min
 Couple : 357 Nm - 1750tr/min
 Transmission : Avant
Poids et Mesures
 Poids à vide : 1860 kg
 Dimension : 4.89/1.88/1.69 (L/l/h)
 Réservoir : 88 l
 Volume coffre : 784/1562 l
 Pneumatique : 225/50 R 17
Performances
 Vitesse max : 180 km/h 111.85 mph
 0 à 100 : 12.3 s
 Consommation : 8.3/5.3/6.4 l/100
 CO2 :
 169 Niv.E
 Autonomie : 1141 km

Fiat Freemont

2.0 MultiJet 170 2012

 

Il n'y a pas de photo Fiat Freemont 2.0 MultiJet 170 precedente Changer d'image Photo Fiat Freemont 2.0 MultiJet 170 2012 suivante numero - Fiat Freemont 2.0 MultiJet 170 2012 - 1 sur 6
Fiat Freemont 2.0 MultiJet 170
Fiat Freemont 2.0 MultiJet 170 2012 2012 - Photo 1
Fiat Freemont 2.0 MultiJet 170 2012 2012 - Photo 2
Fiat Freemont 2.0 MultiJet 170 2012 2012 - Photo 3
Fiat Freemont 2.0 MultiJet 170 2012 2012 - Photo 4
Fiat Freemont 2.0 MultiJet 170 2012 2012 - Photo 5
Fiat Freemont 2.0 MultiJet 170 2012 2012 - Photo 6
Infos Générales
 Pays : Italie
 Année : 2012
 Carburant : Diesel
 Prix (à partir de) : 28 100
Mécanique
 Cylindrée : 2.0L 4cyl. inj. directe turbo
 Puissance : 170ch - 4000tr/min
 Couple : 357 Nm - 1750tr/min
 Transmission : Avant
Poids et Mesures
 Poids à vide : 1860 kg
 Dimension : 4.89/1.88/1.69 (L/l/h)
 Réservoir : 88 l
 Volume coffre : 784/1562 l
 Pneumatique : 225/50 R 17
Performances
 Vitesse max : 195 km/h 121.17 mph
 0 à 100 : 11 s
 Consommation : 8.3/5.3/6.4 l/100
 CO2 :
 169 Niv.E
 Autonomie : 1141 km

Fiat Freemont

3.6 V6 2012

 

Il n'y a pas de photo Fiat Freemont 3.6 V6 precedente Changer d'image Photo Fiat Freemont 3.6 V6 2012 suivante numero - photo Fiat Freemont 3.6 V6 2012 - 1 sur 6
Fiat Freemont 2012 fiche technique
Fiat Freemont 3.6 V6 2012 2012 - Photo 1
Fiat Freemont 3.6 V6 2012 2012 - Photo 2
Fiat Freemont 3.6 V6 2012 2012 - Photo 3
Fiat Freemont 3.6 V6 2012 2012 - Photo 4
Fiat Freemont 3.6 V6 2012 2012 - Photo 5
Fiat Freemont 3.6 V6 2012 2012 - Photo 6
Infos Générales
 Pays : Italie
 Année : 2012
 Carburant : Essence
 Prix (à partir de) : 33 100
Mécanique
 Cylindrée : 3.6L V6 24s
 Puissance : 276ch - 6250tr/min
 Couple : 342 Nm - 4350tr/min
 Transmission : 4x4
Poids et Mesures
 Poids à vide : 1874 kg
 Dimension : 4.89/1.88/1.69 (L/l/h)
 Réservoir : 77 l
 Volume coffre : 784/1562 l
 Pneumatique : 225/50 R 17
Performances
 Vitesse max : 206 km/h 128 mph
 0 à 100 : 8.4 s
 Consommation : 15.9/8.5/11.3 l/100
 CO2 :
 262 Niv.G
 Autonomie : 566 km

 

Fiat Feemont