AS AUTOMOBILES S.A.R.L- Parc d'activités des Etournelles- 338 rue Santos Dumont- 01200 CHATILLON EN MICHAILLE près de BELLEGARDE sur VALSERINE - France - Tél.04 50 48 08 59 - E-mail:contact@as-automobiles.fr - FAX :09 70 62 17 98

500L Trekking

Pour combler l'absence d'un SUV dans sa gamme, Fiat dote sa 500L d'une finition Trekking mijotée à la sauce baroudeur. C'est un peu juste pour transformer le minispace italien en véhicule tout terrain, mais suffisant pour lui permettre de faire illusion et ainsi coller à la tendance.

Strasbourg (Alsace) — De notre envoyé spécial
Twitter : @SC_Turbo

La Fiat 500L se vend bien. En effet, depuis son lancement en octobre 2012, le minispace italien a enregistré 41.000 immatriculations, dont 6.500 en France. Il se positionne ainsi à la 3ème place du segment L0 avec 13,9 % de part de marché en 2013.

La récente arrivée sur le marché des Renault Captur et Peugeot 2008 risque cependant de changer la donne. En effet, depuis la commercialisation du Nissan Juke en 2010, on constate que la montée en puissance des SUV urbains se fait au détriment des monospaces. Un SUV inspiré de la 500 possède donc un réel potentiel commercial. C'est en suivant cette logique que Fiat propose depuis fin juin une version Trekking de son minispace.

Mais il ne suffit pas de revêtir une tenue de randonnée pour être en mesure de gravir des montagnes. Alors que vaut cette version Trekking ? N'est-ce qu'un simple déguisement ? Ou offre-t-elle de réelles capacités à crapahuter ? Pour le savoir, nous l'avons essayée en Alsace avec la motorisation Diesel 1.6 de 105 ch lancée en février et qui représentera le plus grand volume des ventes. Voici nos premières impressions.

CLIQUEZ ICI POUR VOIR NOTRE DIAPORAMA FIAT 500L TREKKING


Essai : Fiat 500L Trekking




Quoi de neuf sur la 500L Trekking ?

Disons-le d'emblée : la principale valeur ajoutée de la finition Trekking est d'ordre esthétique. Le minispace Fiat se dote ainsi de boucliers plus imposants équipés de sabots de protection teintés de couleur aluminium. Des élargisseurs d'ailes en plastique brut soulignent les passages de roues. Des jantes de grand diamètre —en 17 pouces— équilibrent mieux les proportions.

Avec ce nouveau kit carrosserie, le gabarit de la caisse augmente : +12 cm en longueur et +1,6 cm en largeur. Si Fiat annonce que la garde au sol rehaussée de 1,3 cm facilite les escapades hors des sentiers battus, l'allongement du porte-à-faux avant réduit toutefois notablement l'angle d'attaque.

A bord, nous sommes un peu déçus de constater que la finition Trekking n'offre que des selleries et une palette de couleurs spécifiques. L'assise des sièges nous a toutefois semblé un peu plus rembourrée. Un bon point pour le confort. D'ailleurs, notons que l'amortissement a également été sensiblement assoupli.

Afin de justifier son appellation, la 500L Trekking accueille enfin un système de contrôle de traction renforcé baptisé « Traction+ » ainsi que des pneumatiques mixtes « M+S » destinés à assurer une motricité optimale en cas d'adhérence difficile. Soit exactement la même recette employée par Peugeot pour son 2008.


Essai : Fiat 500L Trekking




Qu'est-ce que ça change ?

Pas de doute, ceux qui apprécient le minispace 500L mais qui trouvent son look trop rationnel seront charmés par la tenue Trekking, à la fois plus chic et agressive. La qualité perçue augmente, le style devient plus haut de gamme. Fiat positionne d'ailleurs cette finition Trekking comme le nouveau fer de lance de la gamme 500L.

Sur la route, nous vous l'indiquions, les sièges plus moelleux et l'amortissement assoupli améliorent sensiblement le confort. Malheureusement la caisse souffre encore de suspensions trop fermes soumettant les reins à rude épreuve sur certaines chaussées déformées. Le passage aux jantes de 17 pouces n'améliore pas les choses, au contraire.

A bord, le minispace conserve ses points forts : un espace généreux et une grande modularité grâce à une banquette arrière coulissante, rabattable d'un tournemain et pliable en portefeuille afin de libérer un vaste volume de coffre (343 - 1310 litres). Le siège passager avant inclinable permet de transporter des objets longs pouvant atteindre 2,40 m.


Essai : Fiat 500L Trekking
Essai : Fiat 500L Trekking



Côté crapahutage, il ne faut pas s'attendre à pouvoir faire du franchissement d'obstacle. La 500L Trekking n'est pas un 4x4. Le système « Traction+ » n'est qu'un autobloquant électronique au fonctionnement simple : sous 30 km/h, l'action conjointe de l'ABS et de l'ESP freine la roue avant qui adhère le moins. La couple moteur passe ainsi successivement de la roue gauche à la roue droite. Les pneus mixtes « M+S » font la moitié du travail. Le système devrait donc permettre au mieux d'envisager de monter une côte enneigée.

Malheureusement, Fiat ne nous a pas offert la possibilité de tester le système « Traction+ » avec un atelier adapté. Impossible donc de vérifier donc si celui-ci est aussi efficace que le constructeur le prétend. A vérifier lors d'un prochain essai, ou d'un comparatif avec le Peugeot 2008 équipé d'un système similaire.

En attendant, si lors d'un précédent essai nous reprochions au minispace 500L ses fréquentes pertes de motricité avec le bloc 1.3 Multijet de 85 ch, nous n'avons aucune critique à faire de ce côté-là à cette version Trekking équipée du récent bloc Diesel 1.6 de 105 ch. L'explication repose certainement sur l'adoption de pneus « M+S ».

Il faut dire que ce bloc conforme à la norme Euro 5+ manque aussi cruellement de punch et souffre d'un étagement des trois premiers rapports excessivement long. Moyennant une conduite coulée, nous avons en revanche ainsi pu approcher de près les données constructeurs en établissant une superbe consommation moyenne de 4,9 l/100 km.


Essai : Fiat 500L Trekking




Faut-il l'acheter ?

Les tarifs de la 500L Trekking vont de 18.950 euros en essence 1.4 de 95 ch à 22.050 euros avec le Diesel 1.6 de 105 ch. C'est 1.400 euros de plus qu'avec la finition Easy. La finition Trekking se positionne donc au même tarif que la finition Lounge, qui privilégie quant à elle les équipements de confort.

Cependant, entre confort et esthétique, il n'est pas obligatoire de choisir grâce au catalogue des options. Le Pack Confort (650 euros) comprend notamment la clim auto, les radars de stationnement ainsi que les capteurs de pluie et de luminosité. Le toit panoramique fixe aussi présent de série en Lounge demande 800 euros supplémentaires (1.100 euros pour le toit ouvrant).

Ceux enfin qui veulent un vrai 4x4 devront attendre la 500X prévue au mieux pour la fin de l'année 2014. Fiat nous a d'ailleurs confié que dépourvu de contraintes d'habitabilité, son look serait bien plus proche de la mignonne citadine 500… Notez également que le constructeur italien lancera en octobre une 500L Living, une version 5 + 2 places de la 500L, plus longue de 20 cm afin de pouvoir accueillir à l'arrière 2 personnes de moins d'1,65 m.


Actus et Tests auto sur Turbo.fr : Essai Evolution : Fiat 500L Trekking - Test auto Turbo.fr http://www.turbo.fr/fiat/fiat-500l/essai-auto/571352-essai-fiat-500l/#ixzz2xMsu3YMr